mon copain espagnol

C’est probablement ce jour là que nous avons fait notre 1000ème kilomètres pendant notre 44 ème jour de marche de Belorado au monastère San Juan de Ortega.
Nous avons quitté Belorado (le Belforatus, le « bien percé », d’Aimery Picaud, dans le Guide du Pèlerin.) vers 7 heures 30.


Nous avons fait une pause pour faire sécher la tente dans les bois.

Après 27 km, à l’arrivée, j’ai revu mon copain espagnol que j’avais rencontré pour la première fois à Belorado. Il poussait un petit caddy de sa fabrication.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s